Chantal DELSOL

Philosophe, historienne des idées politiques

Philosophe, historienne des idées politiques, romancières, Chantal DELSOL est membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques (président en 2015). Parmi ses très nombreux essais :« Le Populisme et les Demeurés de l’Histoire » éditions Le Rocher (2015) ; « Les Pierres d’angle, à quoi tenons-nous ? » éditions Le Cerf (2014) ; « La Paresse et la Révolte » éditions Plon (2011)…

 

Chantal DELSOL

Chantal DELSOL est une philosophe française et historienne des idées politiques. Elle est également romancière, éditorialiste, professeur de philosophie à l’Université de Paris-Est  et membre de l’Institut (Académie des Science Morales et Politiques).

En 1993, elle fonde l’Institut de recherche Hannah Arendt qui a pour vocation d’explorer les rencontres qui se font entre pensées occidentale, centrale et orientale de l’Europe.  Dans le même temps, elle créé des cursus de masters délocalisés  en Europe centrale et orientale.

De 1994 à 2005, elle dirige aux Editions de la Table Ronde la collection Contretemps. Depuis 2008, elle dirige également la section de Philosophie morale et politique de la collection La Nuit Surveillée aux Editions du Cerf.

Depuis 2008 également, elle dirige au Collègue des Bernardins l’Observatoire de la Modernité, centre de recherche où elle anime des séminaires, colloques et cycles de conférences.

Elle est Docteur Honoris Causa de l’Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca (Roumanie), depuis 2004, et Professeur honoraire de l’Université Ricardo Palma (Lima, Pérou), depuis 2008.

Elle est depuis 1997 éditorialiste au Figaro et dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles.

 

questions & réponses
  • Vous nous avez dit que l'athéisme n'appartenait qu'au monothéisme. Or à l'occasion de mes fréquents déplacements en Chine, je m'aperçois que l'athéisme y est très présent. Est-ce l'héritage du communisme ?

    Tout dépend de ce qu'on entend par athéisme. Je parle pour ma part d'une revendication de la mort de Dieu. En Chine ou ici, on trouve beaucoup de gens qui sont complètement indifférents, qui ne se posent même pas la question. Je ne les appelle pas des athées. Les Chinois sont immanentistes. Le communisme a contribué à éradiquer le côté religieux, spirituel, qui existait dans les temples bouddhistes. Comme tous les peuples après le totalitarisme, ils sont devenus matérialistes, parce qu'au fond, il ne reste plus que la matière. Regardez les Allemands, après le nazisme, après avoir perdu leur dieu Hitler, il se sont mis à adorer leur canapé! En Chine, Mao a joué très certainement un rôle dans ce sens.

  • Vous ne nous avez pas parlé des chiites et des sunnites. Pouvez-vous nous dire quel impact ils peuvent avoir sur nos fonctionnements?

    Je ne suis pas suffisamment spécialiste pour vous en parler. Ce qui est certain, c'est que le problème musulman est largement déterminé par cette guerre entre deux parties de l'islam, liée au fait qu'aucune église ne chapeaute tout cela. Dans ces conditions, aucun courant ne peut être considéré comme marginalisé ou orthodoxe, hérétique ou schismatique.

  • Vous avez abordé les "religions politiques" en vous appuyant sur le communisme et le nazisme. Le libéralisme ne pourrait-il pas y être assimilé?

    Au XIX° siècle, on aurait pu le penser, avec des courants libéraux complètement utopiques qui s'imaginaient qu'on allait pouvoir supprimer l’État. Le Proudhon de la fin n'est d'ailleurs pas loin de cette idée. Ils s'imaginaient cheminer vers des lendemains qui chantent libéraux. A partie du moment ou ça devient une idéologie, c'est-à-dire un système clos, ça peut ressembler à une religion. Mais depuis cette époque-là, nous n'avons plus rien connu de ce type. Le libéralisme est une procédure. Ce qui vous conduit à vous poser cette question, c'est qu'aujourd'hui les procédures ont tendance à remplacer le substantiel. Par conséquent on a l'impression que les procédures sont des idéologies. Ce qui signifie tout simplement que nous sommes vides de substance.

Ses interventions (Podcast et vidéos)

Vos statistiques de satisfaction

Legende des notes


  • Qualité du fond
  • Qualité de la forme
  • Qualité des échanges
  • Qualité globale
  • 0,0Total