Laurent GOUNELLE

Auteur de romans initiatiques

Auteur des best-sellers « L’homme qui voulait être heureux » (2006), « Les  dieux voyagent toujours incognito » (2010), « Le philosophe qui n’était pas sage » (2012) et « Le jour où j’ai appris à vivre » (2014), Laurent GOUNELLE nous entraîne dans l’aventure de la découverte de soi. Il nous montre avec ingéniosité, subtilité et un brin de malice comment dépasser nos peurs et nos inhibitions.

 

Laurent Gounelle

Présentation de Laurent GOUNELLE

DESS (Diplôme d’Études Supérieures) en poche, la rencontre de Laurent GOUNELLE avec le monde de la finance est un véritable choc. En quête de sens il parcourt le monde à la rencontre de praticiens exceptionnels, qu’ils soient experts américains en neurosciences, shamans péruviens ou sages balinais.

Spécialiste du développement personnel, formé aux sciences humaines et à l’épistémologie à l’université de Californie de Santa Crux, mais aussi conférencier à l’université de Clermont-Ferrand, Laurent GOUNELLE partage son temps entre l’animation de séminaires internationaux et une activité de conseil.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur son site.

questions & réponses
  • Pensez-vous que l'ego féminin soit le même que l'ego masculin ?

    Je n'ai pas de connaissance spécifique sur la question mais je dirais que l'ego féminin me semble moins développé et donc moins problématique, mais en même temps, les femmes tendent de plus en plus à ressembler aux hommes, et pas forcément sous leurs bons aspects. Et il me semble qu'un nombre croissant d'ego féminins ressemblent aux ego masculins

  • Avez-vous écrit vos livres totalement seul ou aidés ?

    J'écris seul mais mon épouse est très présente à mes côtés et j'échange beaucoup avec elle en amont. Ne serait-ce que par rapport au choix des thèmes. Par contre, je ne lui révèle jamais l'histoire car elle est aussi ma première lectrice, donc la première à me faire part de son ressenti, ce qui est pour moi très précieux car je la sais totalement sincère dans ses commentaires. Je serais incapable d'écrire à plusieurs. J'ai essayé dans un cadre professionnel et ça ne fonctionnait pas du tout. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une question d'ego. Il est nécessaire avant tout d'être très clair sur son intention. Si l'on écrit pour soi, il n'est pas utile de publier, on peut le faire dans le cadre d'un journal intime. Publier, c'est écrire pour les autres.

  • Avez-vous des outils sur la confiance relationnelle ?

    Je crois beaucoup en l'expérimentation. On ne peut pas endosser spontanément les croyances des autres. Expérimenter la confiance, faire de plus en plus confiance, est positif. On se rend compte que les gens sont la plupart du temps dignes de la confiance que vous leur avez accordée. Il y a des contre-exemples mais ce n'est pas grave. Je pense à Woody Allen qui partait du principe suivant : « Tout va aller mal et de temps en temps, on se trompe et tout va bien ». J'ai tendance à penser le contraire. Ayez confiance dans la vie, dans les autres, et la plupart du temps la vie vous donnera raison.

Ses interventions (Podcast et vidéos)

Vos statistiques de satisfaction

Legende des notes


  • 3.8Qualité du fond
  • 3.6Qualité de la forme
  • 3.6Qualité des échanges
  • 3.7Qualité globale
  • 3,7Total