Dounia BOUZAR

Anthropologue

Dans sa vie, elle a claqué beaucoup de portes. Jamais discrètement. Plutôt avec fracas. Et parfois même avec panache.
Chez elle, pêle-mêle, il y a de la gouaille, du défi, de l’entêtement, de l’arrogance, une soif de liberté, de l’habileté, du calcul aussi.
Avec des racines maternelles corses et paternelles algéro-marocaines, c’est un peu mère Méditerranée, une matriarche qui a élevé seule ses trois filles, et que ses «anciens gosses», comme elle dit, de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) appellent toujours «Tata Dounia».
Alors Dounia Bouzar est capable de brûler ses vaisseaux. Elle s’affiche aujourd’hui et travaille – d’autres diraient se compromet – avec Farid Benyettou qui fut le mentor des frères Kouachi. Avec lui, elle vient de signer un livre, intitulé Mon djihad, itinéraire d’un repenti. Elle l’a même embauché dans son cabinet de consultants, Bouzar Expertises…
Une rencontre haute en couleurs assurément, comme on les aime au CERA !

Je m’inscris pour cette rencontre

 

Son livre blanc : « Les désengagés » est disponible en libre téléchargement ici 

 

 

 

 

 

Ses derniers livres :

questions & réponses

Ses interventions (Podcast et vidéos)

Vos statistiques de satisfaction

Legende des notes

Remarques et suggestions

- Conférence très éclairante et enrichissante. Merci au CERA. Bravo à l’intervenante
pour sa clarté, ses convictions, son combat, en souhaitant qu’elle puisse être entendue
et mieux comprise.
- Dommage qu’elle ne soit pas plus entendue et suivie.
- Le sujet était dense, et l’intervenante n’a pu tout aborder, sauf rapidement, les points
de convergences.
- Dounia revient quand ??? SUPER
- Vraiment très intéressante.
- Ouvrir, ouvrir…. Vers ce qui fait peur, qui est inconnu, qui empêche de vivre
ensemble. Rencontre entre 3 penseurs (H ou F) des 3 religions ?


  • 3.9Qualité du fond
  • 3.9Qualité de la forme
  • 3.8Qualité des échanges
  • 3.9Qualité globale
  • 3,9Total