Laurent ALEXANDRE

Chirurgien & urologue

Laurent ALEXANDRE est intervenu au CERA le 25 septembre 2013 pour une Rencontre sur la thématique « Vivre 200 ans en 2050 ? Comment la techno-médecine va bouleverser l’humanité ? »

 

je consulte le compte rendu de la rencontre

Laurent ALEXANDRE

Laurent ALEXANDRE a été chirurgien urologue durant 25 ans à l’Assistance Publique à Paris. Il a fait également HEC, Science Po et l’ENA, ce qui lui permet d’avoir une vision assez globale de la société dans laquelle nous évoluons. Le Dr ALEXANDRE s’est signalé par la création du site doctissimo. fr.

Livres

Il est l’auteur de « La mort de la mort » (éditions J.-C. LATTES – 2011), et co-auteur avec David LANGEVIN, de « Google Démocratie » (éditions Naïve – 2011) puis de « L’Homme qui en savait trop » (éditions Robert LAFFONT – 2015).

questions & réponses
  • Le jour où l’on aura pu décoder complètement le fonctionnement du cerveau, pourra-t-on conclure que nous ne sommes que des machines automatiques qui ne seront finalement plus responsables de rien ?

    C’est une grande question et un débat aux Etats-Unis puisque des personnes coupables de meurtres ont invoqué leur irresponsabilité devant les tribunaux, arguant du fait qu’ils n’étaient pas responsables de leur câblage neuronal. La justice se positionne en disant que c’est peut-être vrai mais qu’il faut tout de même envoyer les criminels en prison, sinon, c’est l’anarchie. Cependant certains spécialistes de neurobiologie s’interroge, est-ce que la prison a du sens à l’ère de la neurobiologie ? Sommes-nous responsable du cerveau dont nous avons hérité ?…

  • Grâce à ces découvertes, mesure-t-on mieux la part de l’inné et de l’acquis ?

    C’est variable selon le secteur. Prenons nos capacités intellectuelles. Il n’y a pas d’homogénéité dans la répartition de l’acquis et de l’inné. Pour les quotients intellectuels faibles, l’environnement joue un rôle très faible. Les meilleurs éducateurs et professeurs du monde et les parents les plus aimants ne gagneront que très peu sur le QI d’un enfant trisomique 21. Par contre pour les quotients intellectuels élevés, l’environnement joue un rôle déterminant. Selon que les parents ont bien accompagné leur enfant ou l’ont abandonné en forêt, il y aura un gros écart. La part de l’environnement est mineur pour les mauvais gènes et majeurs pour les bons gènes. Demain, nous aurons des réponses sur le plan neurologique mais à ce jour, on peut juste constater le moindre rôle de l’éducation sur les enfants handicapés. Dans nos pays, les handicaps mentaux sont d’origine presque exclusivement génétique et sont dépistables par le séquençage du foetus. On peut imaginer que le handicap mental va être éradiqué. L’expression est horrible mais je l’emploie pour signaler l’enjeu éthique. Implicitement, on peut considérer que la société estime illégitime de laisser vivre des gens dont le QI est inférieur à 65… Chez de grands intellectuels dont le QI est à 160, on estime qu’un QI de 100 est une infamie. Ces questions vont être très difficiles à piloter d’un point de vue social.

Ses interventions (Podcast et vidéos)

Vos statistiques de satisfaction

Legende des notes


  • 3.9Qualité du fond
  • 3.8Qualité de la forme
  • 3.8Qualité des échanges
  • 3.8Qualité globale
  • 3,8Total