Franz-Olivier GIESBERT

Journaliste et écrivain

Franz-Olivier Giesbert, ou FOG, (né le 18 janvier 1949 à Wilmington, dans l’État du Delaware aux États-Unis) est un journaliste et écrivain Franco-Américain.

Il a notamment travaillé pour Le Nouvel Observateur, Le Point et Le Figaro.

Le 28 octobre, il débattra avec Michel Onfray sur la question « Quelle identité pour la France et les Français au XXIème siècle ? »


Franz-Olivier GIESBERT

Présentation de Franz-Olivier GIESBERT

Diplômé du Centre de Formation des Journalistes (CFJ), Franz-Olivier GIESBERT à d’abord exercé au Nouvel Observateur en tant que rédacteur au service politique, grand reporter, puis Chef de la Rédaction en 1985.

En 1988, il devient Chef de la Rédaction pour Le Figaro jusqu’en 2000, puis devient Directeur du Point.

Il a également exercé à la Radio en tant qu’éditorialiste hebdomadaire sur Europe 1 entre 1992 et 1993. À la télé, il a présenté sur Paris Première le magazine littéraire et culturel « Le Gai Savoir », puis sur France 3, l’émission « Culture et dépendances ». On a également pu retrouver Franz-Olivier GIESBERT dans les émissions « Chez FOG » (France 5), « Vous aurez le dernier mot » et « Semaine critique ! » (France 2) ou encore « Le Monde d’Après » (France 2). Il intervient aussi dans le magazine politique animée par  David PUJADAS sur France 2 « Des paroles et des actes ».

 

questions & réponses
  • Les questions ne sont pas disponibles pour cet intervenant.

Ses interventions (Podcast et vidéos)

Vos statistiques de satisfaction

Legende des notes

CERA - Centre d’Echanges et de Réflexion pour l’Avenir
76ème Rencontre
Le 28 octobre 2016 – Franz-Olivier GIESBERT et Michel ONFRAY
Les Atlantes – LES SABLES D’OLONNE

Remarques et suggestions

-Il manquait une personne pour ramener le débat davantage sur la question du jour. Juste cela.
-4 heures de suite, sans pouvoir se lever 5 minutes est une formule un peu longue. Il aurait été préférable de s’arrêter quelques instants à 16h, tout en étant conscient que faire rentrer les gens est toujours difficile.
-Très bons échanges en « bonne intelligence » Respect, Ecoute. En pleine liberté sans maître de débat.
-Les questions ne sont pas à la hauteur des intervenants et de leurs réponses.
-Un débat qui permet de prendre de la hauteur, quel bonheur !
-Trop long.
-L’absence d’un animateur du débat a nuit à la qualité des intervenants et des interventions. Des interventions trop longues.
-L’absence de modérateur à la table pénalise la qualité du débat. Manque de recentrage, discussions inutiles, démarrage du débat trop long. Pas de personne dédiée aux micros en salle ? Introduction inexistante, présentation des intervenants très approximative !
-Meilleure répartition du temps de parole.
-Superbe conférence. Je viens chez vous pour la première fois. Je ne suis pas déçue. Bien au contraire. Je vous remercie à vous tous, les membres du CERA de votre si gentil accueil. En vous souhaitant une bonne continuation.
-J’ai trouvé, très moyen, Giesbert. Je pense que le sujet n’a pas été suffisamment abordé. Trop de différences entre journaliste et philosophe. Il manquait un médiateur.
-Manque d’un modérateur car le début du débat est parti dans tous les sens. Entre autre, la partie sur leurs visions de la Décadence.
-Prévoir un modérateur car le débat partait parfois dans tous les sens.
-Super les développements des intervenants dans la partie question.
-Un régal d’accéder à une réflexion philosophique.
-Les interventions suite aux questions sont beaucoup plus intéressantes que le début de l’exposé, sans structure ou fil conducteur.
-Essayer d’être à l’heure pour ceux qui ont 2h de route. Parfois termes très spécifiques pour des gens non instruits, cependant très intéressant et donne envie de revenir pour d’autres thèmes.
-20 minutes de retard pour le commencement de la conférence. Vous utilisez des termes techniques et des références, telles qu’elles soient, très précises que tout le monde ne connaît pas, dont moi. On peut parfois perdre le fil de vos échanges, surtout quand on a 21 ans. Très admirative de vos connaissances et de votre réflexion. Merci beaucoup.
-Rien à redire.
-Super débat et échange. Bravo
-Comment allez-vous faire pour élever encore plus le débat la prochaine fois compte tenu du niveau de ces deux intervenants de qualité ? Bien à vous
-Manque d’animateur pour canaliser le débat.
-Forme d’échanges très sympathique et ouverte, à poursuivre.
-Peut-être a-t-il manqué tout compte fait une intervention extérieure pour pouvoir lancer le débat sur le sujet annoncé. Les questions de la salle ont permis de redresser le bon sujet. Ceci ne veut pas dire que je n’ai pas apprécié les échanges du débat qui m’ont semblé très intéressantes. Cela dit, je n’étais pas venu seulement pour les personnes invitées, mais pour le sujet. Un médiateur serait peut-être aussi nécessaire pour équilibrer aussi le temps de parole.
-Certaines personnes qui interviennent exposent leurs connaissances sans esprit de synthèse et ne savent pas poser leur question.
-Manque d’un intervenant du CERA pour garder le thème du débat car très peu abordé par les intervenants (au demeurant très intéressant aussi).
-Quel était le sujet ? malgré une très bonne prestation.
-Michel Onfray, passionnant et sympathique et M. Giesbert pas à la hauteur… et moins agréable.
-Pause nécessaire.
-Une pause aurait été la bienvenue !!
-Introduction des intervenants par M. le Maire, Bof ! j’attendais plus une introduction au thème de la conférence.
-Beaucoup aimé sur « la forme », l’idée d’un débat sous la forme de dialogue.
-Beaucoup de retard au démarrage (15h au lieu de 14h). Sans excuse pour le retard de M. Onfray. Echanges bla-bla, café du commerce, surtout au début et des blagues affligeantes pour se faire « acceptés » du public. -Pas de plan, de rigueur dans le débat (on part dans tous les sens). Quelques passages et analyses intéressantes et exigeantes de M. Onfray (M. Giesbert écoute et regarde sa montre). Pas la possibilité de poser une question par écrit (non-respect du planning prévu). Meilleur niveau en fin de débat.
-Merci aux intervenants de nous avoir proposé ces échanges riches et questionnant. Repréciser que les questions soient courtes… Merci aux organisateurs. Je regrette de ne pas avoir saisi le sens de toutes les questions, et vous remercie d’avoir compris les réponses !
-Remarquables prestations des deux intervenants.
-Pas de pause après 2h d’intervention !!! Débat très philosophique. Le duo fonctionne bien.
-Intervenants de grande qualité. Ces échanges font beaucoup de bien. Inviter des intervenants comme Onfray et Giesbert……
-Extrêmement déçue par rapport au thème annoncé. Impression de ne pas avoir assisté à une conférence préparée : absence de ligne de conduite ! de plus, qu’une heure de véritable conférence.
-Il n’a pas été répondu à la question du thème de la conférence !! Beaucoup de sujets abordés mais sans construction. Les questions ont permis de recentrer sur le sujet, heureusement.
-Remarque sur l’intervention. Sujet ‘identité ». ¾ des interventions sont tournées sur l’économie. J’espère un futur débat sur le sujet « identité pour la France ».
-Absence d’introducteur au sujet.
-Interventions remarquables avec beaucoup de philosophie et de courtoisie tout en ayant des idées différentes.
-C’est agréable d’entendre des personnes aux idéologies différentes, dialoguer, s’interpeller avec intelligence et humour.
-Débat non construit, donc déroutant parfois. Permet de se rendre compte une fois de plus que l’information est à prendre avec hauteur.
-Meilleure présentation des intervenants par le Maire peut-être ! Merci d’avoir fait galoper mes neurones.
-Faire venir comme aujourd’hui des GRANDES POINTURES.
-Préparer la présentation des intervenants !
-Ne pas laisser les intervenants mener les débats. Prévoir un animateur pour recentrer les débats.
-Le respect des auditeurs voudrait que l’on commence à l’heure ou du moins s’excuser si cela n’a pas été possible (de la part des deux intervenants) Pas de débat, mais plutôt un numéro de duettistes. Aucune -profondeur, impression de café du commerce. Il aura fallu attendre les questions du public pour que l’on décolle un peu !
-Faire une coupure d’environ 10 minutes, les échanges devraient être plus vivants ensuite !
-Niveaux très différents des deux intervenants qui amènent à la baisse le débat.


  • 3.6Qualité du fond
  • 3.4Qualité de la forme
  • 3.5Qualité des échanges
  • 3.5Qualité globale
  • 3,5Total