Maximilien Brabec

Expert en innovation stratégie - intervenu le 18 septembre 2009

Présentant l’invité du jour, Jean-Michel LARDIERE dit de lui : « Maximilien BRABEC est un
homme qui ne jure que par la différenciation, alors quand le CERA s’est proposé d’aborder le
thème de l’innovation, il nous a paru l’homme de la situation !

Présentation

Diplômé de l’école Centrale de Nantes et consultant en marketing stratégique, il a travaillé chez IBM, a dirigé des filiales de grands Groupes comme Hachette avant d’être consultant chez KPMG et Ernst & Young.
Spécialisé dans la recherche de stratégies de rupture, il est venu nous dire comment trouver de nouveaux gisements de performance, de nouveaux espaces d’activité et des axes de
différenciation pertinente.

questions & réponses
  • Je suis un peu surpris de ne pas entendre parler de marketing et de communication dans votre discours ?

    Beaucoup de gens confondent marketing et stratégie. Pour vous illustrer cette fréquente erreur, jevais vous parler des débuts de l’informatique. Il existait 3 systèmes d'exploitation :
     MS-DOS, qui était le mieux noté en stratégie, avait la moins bonne note en valeur
    technologique et ne brillait pas par son marketing,  APPLE, qui avait la meilleure valeur clients,  PROLOG, qui était le mieux noté en termes de technologie.
    MS-DOS s’est imposé comme on le sait car il avait recherché tous les meilleurs développeurs pour créer sa base applicative.
    Tous nos business model actuels sont boulimiques. Plus on nourrit le client, mieux c’est ! La crise financière s’est manifestée par la boulimie du virtuel. Beaucoup de stratégies actuelles se
    résument à charger les usines au maximum. Or le business model de demain repose sur l’idée
    d’apporter davantage de bien-être aux clients.

  • Pouvez-vous nous fournir quelques outils pour sortir de la zone rouge du réverbère ?

    Sans que la liste soit exhaustive, il me vient quelques idées :
     Sortir de vos domaines pour aller voir des environnements en quelques points analogues.
    Je me souviens d’une entreprise qui construisait des hôpitaux qui est allée à la rencontre
    des Chantiers de l’Atlantique. Les deux parties en ont tiré de riches enseignements pour
    leurs métiers respectifs.
     Aller chercher les souffrances clients en leur posant des questions « Qu’est-ce qui vous
    freine, quels nouveaux avantages concurrentiels souhaitez-vous ?... » Ensuite, il s’agit de
    faire preuve de créativité pour trouver des solutions.
     Cherche des intersections. Par exemple, si vous entendez « J’en ai assez de sortir la
    vaisselle du lave-vaisselle », eh bien vous pouvez trouver une intersection : un placard
    aménagé en lave-vaisselle !

Ses interventions (Podcast et vidéos)

Vos statistiques de satisfaction

Legende des notes

Intervention au CERA le 18 septembre 2009


  • 3.7Qualité du fond
  • 3.6Qualité de la forme
  • 3.2Qualité des échanges
  • 3.6Qualité globale
  • 3,5Total